Forum RPG lupin
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 EVENT : Les légendes de notre enfance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: EVENT : Les légendes de notre enfance   Ven 24 Jan - 17:18

Intim
Eclaireur
Eclaireur
avatar

Inscription : 07/06/2012
Messages : 1342
Age : 23
PUF : Wish (Ancienne Dread')

Rang : Éclaireuse

Combats
Expérience:
0/250  (0/250)
Points de Vie:
95/100  (95/100)

Les légendes de notre enfance





Ceci est un RP Event signalant l'arrivé officielle des dragons.
Venez, au moins, poster un RP pour décrire la réaction de votre ou vos persos !
Vous pouvez mettre les RPs de vos deux persos dans le même posts ou dans deux posts différents, c'est comme vous le vouler. Tant que la différence est lisible !






Dans la nuit froide de l’hiver qui semblait s’éterniser en ces terres, le temps paraissait suspendu. La vie se montrait discrète comme prisonnière d’une hibernation qui ne voulait pas finir. La neige s’amoncelait sur l’entier paysage et l’absence de mouvement lui donnait un aspect stérile. Blanc et froid. Un calme plat que seules venait troubler une bourrasque ou les glacier qui s’entrechoquaient plus au nord. La lune gigantesque illuminait le ciel et nimbait les plaines d’une lumière argentée et se reflétait sur la neige en millier d’étincelles. Il n’y avait pourtant personne pour admirer ce décor éblouissant. Même les loups autrefois si présents en ces terres, se montraient très peu. Le Monde était endormit sans pourtant manifester l’envie de se réveiller.  
   
    Pourtant, cachée sur le territoire le plus hostile des terres Awiennes, une créature ne dormait pas. Au pied du Volcan dépourvu de neige, la bête profitait de la chaleur mouvante de la terre pour se réchauffer. Ainsi recluse, elle repensait au temps où elle pouvait compter sur un clan des plus prospère pour survivre. Mais depuis quelques temps, les déserteurs se faisaient nombreux, autant dans son clan que dans l’autre. Les Ombres, autrefois si puissantes et nombreuses, ressemblait bien davantage à une troupe de Solitaires galeux. Intim porta sa patte à son museau et ferma les yeux. Si le volcan lui apportait chaleur et abri, l’odeur de souffre n’en était pas moins prenante. La louve sable se recroquevilla un peu plus contre la paroi de pierre et rabattit sa queue touffue sur son visage. La solitude ne lui faisait pas de tort. À condition qu’elle ne dure pas. En tant que louve, sa survit, ou plus largement, la survit de son espèce dépendait du travail d’équipe et du lien de meute. Or sans meute, elle ne pouvait que compter sur elle même pour sa sécurité et pour la chasse. Il était rare qu’elle croisa les autres, mais comme elle aurait aimé avoir de la compagnie en cet instant!

    Alors qu’elle s’apprêtait elle aussi à s’Endormir, elle sentit une vibration quasi-imperceptible sous ses pattes. La louve redressa les oreilles et ouvrit les yeux. Qu’était-ce donc? La vibration ne s’arrêtait point et gagnait doucement en intensité. Intim se sentit nerveuse. Les coulées de lave étaient fréquentes dans cette région, il fallait bien s’y attendre puisque le volcan était tout à fait actif. Autant cet abri pouvait lui sauver la vie durant les nuits d’hiver glaciales, autant il pouvait y mettre fin en quelques secondes. L’idée de brûler vive sous une rivière de roche en fusion ne lui plaisait guère, de fait la louve se releva prestement et s’éloigna se sa tanière pour essayer d’avoir meilleure vue sur le haut du volcan. De la fumée s’en élevait du sommet, comme à l’habitude. Pourtant la vibration allait en augmentant, jusqu’à passer pour un véritable tremblement. L’échine hérissée, Intim entreprit de s’éloigner le plus possible du pied du gigantesque mont. Sautant de rocher en rocher, elle évitait les petites marres d’eau bouillante, les jets de vapeur instantanés et les planchers instables cachant des croûtes de magma rougeoyant.

CRAC!

    Intim freina brusquement et se retourna. La montagne n’avait pas changé d’apparence hormis peut-être le fait que plus de fumée s’en élevait. Elle aurait pourtant juré qu’un tel craquement signifiait que la montagne venait de se rompre en deux parties! La louve ne traîna pas plus longtemps et reprit sa course vers un terrain plus sécuritaire. Les pierres rondes et les coulées de lave solidifiées firent bientôt places au coussin glacial de la neige sale, tachée par la suie. Les retombées de cendres donnaient à la neige un aspect de sable gris. Ne s’arrêtant pas pour autant, Intim continua sa course sans se retourner. Elle savait pertinemment que tant qu’elle demeurerait dans le périmètre de la neige sale, elle ne serait pas en sécurité en cas d’explosion; les projectiles en fusion pouvaient très bien atteindre cette distance.

    Mais alors une détonation retentit et elle cru avoir l’impression que ses tympans se déchiraient. Le sol sous ses pattes eu un terrible soubresauts et la petite louve crème fut projetée vers l’avant. Le museau plongé dans la neige grise, Intim sentait toujours la terre trembler avec force. Elle avait peur. Elle ne voulait pas qu’une coulée de lave anéantisse son abri! Aussi terrifiant que puisse être le volcan, il lui avait offert un réconfort pendant les froides nuits de solitudes au travers desquelles elle avait passé!

    Lorsqu’elle se remit péniblement sur ses pattes et fit un quart de tour pour voir où en était l’éruption, elle était loin de se douter de ce qu’elle apercevrait. Elle aurait préféré cent fois assisté à la destruction de sa tanière, plutôt que de voir ce qui s’élevait du coeur du volcan. Si elle avait apprécié les légendes de son enfance pour leur caractère fantastique et terrifiant, elle n’aurait souhaité pour rien au monde en faire partie.

    Pourtant c’était exactement ce qui était en train de lui arrivé. Le rugissement reptilien pénétra son être jusqu’à la moelle et elle ne pu que regarder, les yeux grands ouverts, le gigantesque dragon déployer ses ailes au sommet de la montagne.







Dernière édition par Intim le Mer 20 Mai - 19:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: EVENT : Les légendes de notre enfance   Sam 25 Jan - 23:08

Yellow
Beta
Beta
avatar

Inscription : 29/07/2006
Messages : 11211
Age : 24
PUF : Crash

Rang : Beta & Chasseuse

Combats
Expérience:
39/250  (39/250)
Points de Vie:
100/100  (100/100)



    » Un rugissement assourdissant, vrombissant, étouffant, dantesque, terrifiant retentit dans la plaine. Il semblait provenir directement des entrailles de la Terre, de son noyau originel, et s'était élevé jusqu'à la lithosphère où il se répandait avec rigueur, parcourant jusqu'aux veines de chaque brin d'herbe, jusqu'aux bourgeons de chaque arbre telle la maladie qui, de proche en proche, foudroyait des populations entières. Yellow le ressenti comme un tremblement fracassant, un frisson creusant avec férocité et douleur jusqu'au fond de son être.
    La vocifération résonnait avec ténacité... Était-ce ses oreilles qui, bourdonnantes, lui jouaient un mauvais tour? L'écho, qui se réfléchissait inlassablement sur les versants dénudés? Immobile, presque paralysé, il leva le museau au vent. Une odeur forte de souffre et de dioxyde de carbone lui brûla la truffe. Le volcan s'activait. Mais le volcan ne laissait jamais s'échapper de tel grondement, si déchirant, si... Furieux.
    L'instinct du Beta lumineux s'enraillait, son coeur s'arrachait à son poitrail comme un tambour perforé avidement. Il ne pouvait plus réagir. La catastrophe avait été imminente. Pourquoi? Comment? Yell' secoua la tête pour reprendre ses esprits, puis fila à grandes foulées jusqu'au sommet de la première colline avoisinante. Là, il assista avec stupeur au plus grand cataclysme qu'il eut pu imaginer. Non, il n'aurait pu imaginer une telle chose un jour. Du volcan, s'envolait avec élégance une bête monstrueuse. Monstrueux, élégant... Des mots tellement antipodaux. Pourtant, ils caractérisaient parfaitement l'animal fantastique qui déployait grand ses ailes, dissipant avec facilité la fumée noire et les cendres qui l'accompagnaient. Un dragon.

    Fuir semblait évident. Mais Yellow devait répondre à ses responsabilités. Certes, il se trouvait sur les terres obscures, mais il n'était pas rare que des membres de son clan s'y aventurent. Il se devait de les mettre à l'abri. De plus, de ce qu'il en avait entendu, les dragons étaient capables de provoquer la destruction de toute une région, si pas plus. Il s'agissait de bêtes féroces, irraisonnées, avides de pouvoir et de sang. Dès lors, pourquoi la bête s'arrêterait-elle aux portes de son territoire après avoir détruit les terres de l'Ombre? Il devait la détourner des siens par tous les moyens. C'est ainsi que, même si son échec lui semblait plus que probable et même s'il était terrifié, il s'élança vers le volcan.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: EVENT : Les légendes de notre enfance   Dim 26 Jan - 15:18

Dhe
Traqueur
Traqueur
avatar

Inscription : 29/07/2007
Messages : 5114
Age : 23
PUF : Moise55 / Kimitsu

Rang : Traqueuse

Combats
Expérience:
53/250  (53/250)
Points de Vie:
100/100  (100/100)

Et la terre trembla sous ses pattes, brusquement, sans qu’elle ne comprenne le pourquoi du comment. Levant brusquement la tête, la louve violette observait les alentours sans rien voir, des animaux galopaient un peu partout, se cognant dans ses pattes sans qu’elle n’ait le temps de réagir. Des oiseaux prenaient leur envol en piaillant à en perdre leur bec. Et elle était là, les yeux écarquillés d’horreur quant à ce tremblement qui ne semblait pas venir d’un phénomène connu. Non, elle n’avait jamais vu ça, jamais ressenti depuis qu’elle vivait. Et sachant que la demoiselle était immortelle, elle avait pas mal d’années à son actif. Mais jamais rien de pareil n’avait frappé son environnement. C’est alors qu’un rugissement à rendre vos cauchemars aussi doux que des utopies retentit. Et même cette louve sans aucune émotion ressentit quelque chose d’horrible, quelque chose qui s’insinuait sous sa peau, dans ses veines et jusqu’à la moelle des ses os.

La peur. Oui, Dhe était effaré à l’idée que quelque chose soit assez puissant pour faire cela. À moins que la terre se fissurait sous ses pattes. La louve finit par opérer un mouvement de la queue et, jetant un regard sur l’épée qui lui traversait le thorax. Sans consulter son cerveau visiblement en panne, elle s’élança en avant vers le volcan d’où l’odeur de souffre était devenue plus forte. Mais elle fut rapidement stoppée dans sa course par quelque chose de plus gros encore. Un craquement soudain retentit, déchirant le ciel et la terre. Une fumée aussi noire que la mort s’éleva du volcan et d’immenses ailes se déployèrent au sommet de ce dernier. Écarquillant ses yeux et affichant une véritable expression de terreur, l’immortel eut un hoquet et elle recroquevilla sa queue entre ses jambes un instant.

« - … » Elle semblait essayer de parler mais sa voix ne couvrait pas les rugissements de la terre. Elle n’arrivait plus à parler, même son tic, même sa folie n’avait pas la force d’apparaître.

Là, maintenant, elle pensait vraiment qu’elle était perdue et qu’elle allait mourir comme un chien. Pourtant Dhe étant immortelle, sa peur était irrationnelle. Mais elle n’y pensait guère maintenant, elle était redevenue un simple canidé effrayé par la mort. Et le ciel ne semblait plus qu’être un amas de cendre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moise55.deviantart.com/
MessageSujet: Re: EVENT : Les légendes de notre enfance   Sam 1 Fév - 16:29

Kaimelar
Beta
Beta
avatar

Inscription : 18/04/2007
Messages : 11400
Age : 24
PUF : Pathea

Rang : Bêta des obscurs

Combats
Expérience:
24/250  (24/250)
Points de Vie:
100/100  (100/100)

    Le sol se mit à trembler, et Kaimelar, à vasciller.

    Il était venu méditer au bord du volcan. Et il n'aurait jamais imaginé être l'un des spectateurs d'un changement aussi brutal qu'inimaginable. Une second tremblement faillit le faire basculer dans le trou béant du volcan. Heureusement, il se retint à temps et dévala la pente du monticule immense pour s'éloigner le plus possible de la possible éruption qui s'annonçait.

    Arrivé en bas, le bêta bleu eu le temps d'appercevoir l'une de ces louves détaler et disparaitre plus loin. Il allait se lancer à sa suite lorsqu'un grondement terrifiant se fit entendre. Ses oreilles se plaquèrent d'instinct. Non, c'était impossible. Un volcan ne peut pas faire un tel grognement. Un loup non plus. Mais alors, qu'était-ce ? Kaimelar repensa aux précédents danger qu'avait connu Another World. Les Storm Wolves, entre autre. Ces bêtes terrifiantes aussi gigantesques que dégueulasses. Il déglutit. Il ne voulait pas se retrouver de nouveau face à eux. Pas maintenant alors qu'il était devenu bêta et avait la survit de la meute entre ses pattes. Un nouveau cri s'éleva du volcan. Plus strident... Plus... reptilien.


"Ce n'est pas possible..."

    Kaimelar leva le regard vers le sommet du volcan et apperçut, à travers les rayons du soleil, une forme noire gigantesque. Ses ailes avaient une envergure à vous couper le souffle. Sa queue de lézard battait l'air comme si elle avait été capable de détruire l'élément si précieux à la vie. La gueule béante, Kaimelar ne pensait plus à fuir. Il ne pensait à plus rien sinon une chose : protéger à tout pris la vie de ces obscurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pathea.deviantart.com/
MessageSujet: Re: EVENT : Les légendes de notre enfance   Sam 1 Fév - 18:45

Nessa
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue
avatar

Inscription : 08/03/2007
Messages : 2470
Age : 25
PUF : Caps

Rang : Éclaireuse

Combats
Expérience:
8/250  (8/250)
Points de Vie:
100/100  (100/100)


Elle courait, galopait la gueule ouverte sur un nuage blanc comme neige lorsqu'une vibration étrangère mit fin à ses festivités imaginaires. Nessa ferma la gueule, huma l'air par réflexe et scruta l'horizon. Il n'y avait rien de changé sur les terres d'Ombres. Tout était parfait, comme à son habitude. La louve tachetée n'en fut néanmoins absolument pas convaincue. Elle plia les pattes, dévoila ses ailes et se poussa par la force de ses pattes antérieurs dans les airs. De là-haut elle ne voyait tout de même pas la source de l'étrange vibration qui n'était pas commune. Ayant vécu sur les terres d'Another World depuis toujours, et ici on parle du réel début de ce petit monde, il était normal de s'inquiéter quand une vibration inconnue venait troubler la paix. Immédiatement son attention se porta sur le volcan. Ça devait être lui sinon quoi.

Nessa décida donc d'aller jeter un coup d’œil, rien que pour être bien certaine que la terre n'avait pas opté pour se fissurer. Elle ne sentit peut-être pas les autres vibrations et tremblements mais elle entendit le même son déchirant que tous les autres loups encore vivant. La fumée qui s'échappait du volcan s'élargissait à mesure que la louve approchait et semblait devenir plus épaisse, plus noire. Elle continua tout de même son chemin, la chaleur du volcan ne l'effrayait pas, évidemment. Mais elle vu quelques loups courir sous ses pattes. Elle reconnu la traqueuse Dhe par sa couleur vive filer à toute vitesse. À son souvenir, jamais Dhe ne s'énervait pour un rien, elle n'avait pas à le faire puisqu'elle était, lui semblait-il, immortelle ! Nessa agita ses ailes plus rapidement, le cœur battant. On aurait dit qu'il n'y avait plus rien dans sa tête.

Puis elle y arriva enfin, au pied du volcan, accablée comme tous les autres devant un reptile gigantesque, qui lançait des hurlements à réveiller les morts. Nessa les avait entendu les légendes et une part d'elle-même y croyait dur comme fer. Mais ce n'était pas la satisfaction d'avoir eu raison d'y croire qui bouillonnait en elle mais plutôt la peur, une peur horrible. Elle resta dans les airs, admirant le dragon, source de puissance et de destruction, ne savant pas quoi y faire. Elle eut envie de prendre entre ses ailes tout les loups au sol et de les éloigner le plus rapidement possible de cette affreuse créature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: EVENT : Les légendes de notre enfance   Dim 2 Fév - 3:07

Thunder
Combattant
Combattant
avatar

Inscription : 02/05/2013
Messages : 263
Age : 24
PUF : Ashay

Rang : Combattant

Combats
Expérience:
0/0  (0/0)
Points de Vie:
100/100  (100/100)

La première chose qui interpela le loup anthracite fut un grondement sourd, indistinct, qui lui fit dresser les oreilles. Proche des sources chaudes qui lui apportaient un brin de chaleur au milieu de cet hiver glacial, il scruta l’horizon, intrigué.
Il n’apercevait pourtant qu’une vague colonne de fumée au loin, s’échappant du volcan s’élevant ici depuis des siècles. Rien d’inhabituel dans ce paysage donc…
Pourtant, les yeux plissés, Thunder aperçu un éclair pâle au loin. Un loup peut-être ? En tous les cas, cet être fuyait quelque chose, précédé des silhouettes de quelques petits animaux qui bondissaient de façon désordonnée, visiblement terrifiés.

Partagé entre mauvais pressentiment et curiosité, Thunder déploya ses longues ailes blanches et pris son envol en direction de la fumée, persuadé que ses plumes de nacre étaient capables de le tenir loin de toute catastrophe potentielle. Du moins jusqu’à ce qu’on craquement sans pareil, semblant déchirer la terre, ne s’élève jusqu’à lui. Il s’immobilisa, les yeux écarquillés, et des peurs oubliées datant de ses jeunes années lui revinrent en mémoire.
Emergent du cratère du volcan, un monstre aux écailles étincelantes prenait son envol, n’accordant pas même un soupçon d’intérêt aux pierres qui roulaient sous ses griffes immenses.

Tétanisé, Thunder se maintenait dans les airs mécaniquement, ayant perdu conscience de tout en dehors de l’énorme reptile. Le loup n’était pas peureux, ayant même plutôt tendance à l’inconscience. Pourtant, en cet instant, chaque battement de son cœur répandait dans son corps un sang glacé, tandis que chaque poil, chaque plume, lui criait l’imminence d’un danger sans précédent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: EVENT : Les légendes de notre enfance   Lun 3 Fév - 21:46

Swiftkill
Exécuteur
Exécuteur


Inscription : 02/02/2014
Messages : 67
Age : 19
PUF : Etheldrede

Rang : Exécutrice

Combats
Expérience:
0/0  (0/0)
Points de Vie:
95/100  (95/100)

Postée sur les roches aux abords du volcan, Swift fut aux premières loges pour observer le cataclysme. Bah voyons, le volcan qui avait une éruption, s'était pas plus improbable que ça. Voir carrément actuel, même le plus retardé des abrutis savait que ce machin pouvait déverser son venin brûlant à tout moment. Bwarfff au pire hein si ça devenait chaud bouillant la louve se savait encore capable de bouger son cul des pierres chaudes pour s'enfuir à l'abri des résidus.
Cependant, la Tueuse fronça les sourcils en apercevant la fumée noire et mate s'échappant du cratère, certes ce n'était pas comme si elle n'avait jamais vu d'éruption volcanique avant mais pas non plus comme si elle y était habituée.
Un mouvement attira son regard à travers la fumée, Swift' secoua la tête. Nan... Cela devait être à cause de la pénombre. Pas possible autrement.
Comme si quelque chose de vivant pouvait vivre dans une fournaise pareille!

Puis Swift vacilla sur son promontoir rocheux et faillit se dévisser la tête en scrutant à nouveau l'écran de fumée. C'était quoi ce bordel?!!!
Les yeux verts se voilèrent tandis qu'un sourire sarcastique se dessinait sur ses lèvres, de vieilles histoires qu'elle avait entendue en arrivant sur les terres d'AW lui revenaient en mémoire.
Un dragon pouvait vivre dans un volcan.
Mais Swift n'était pas une gamine naïve et n'y avait jamais crut. Biensûr que les dragons existaient! Même qu'elle était végétarienne et lumineuse!

Cependant son sourire s'effaça bien vite quand sautant pour éviter un projectile enflammé la louve aperçu ce qu'elle avait toujours crût n'être qu'une légende.
Les yeux émeraudes de la louve croisèrent les yeux vides de toute intelligence de la bestiole. Bestiole recouverte d'une carapace toute faite d'écaille et des ailes qui semblaient pouvoir tous les enfermaient dans la destruction.
Sentant que malgré toute sa volonté, sa puissance et sa rage, Swiftkill ne pourrait rien faire seule. La louve finit de descendre de la pente du volcan, bondissant et évitant gracieusement les jets de lave en fusion ainsi que les roches incadescentes.

Un sourire se dessina sur sa gueule tandis que ses poils s'hérissaient sur sa nuque, ses symboles verts brillants brièvement. Cette salo***** étaient sur les terres Obscures. Ils risquaient d'être les premiers à morfler.
Des points volaient dans le ciel, des loups de son clan. La tueuse souhaita que ses deux abrutis (car ils l'étaient pour s'approcher ainsi de la bête qui émergeait de la lave) ne se fasse pas attraper par le dragon.
En vrai elle n'en avait rien à battre, elle ne les connaissait pas, mais en bonne Tueuse Swift savait que s'ils venaient à se battre contre la créature. Chaque loup compterait.

Malgré ses belles pensées, la louve hargneuse avisa des lumineux présents sur ses terres. Qu'est-ce qu'ils foutaient ici eux?!! Si ce n'était pas le dragon qui s'en occupait, la louve leurs ferait comprendre avec plaisir qu'ils n'étaient pas à leurs place ici, ces faibles.
Mais une autre louve était présente, louve qui avait un sabre planté dans le thorax. Swift' aurait put être vachement intéressée si seulement le dragon n'était pas là.
Une brève remarque s'échappa de la louve, remarque bien sarcastique:

"- C'pas comme si on avait besoin qu'un put*** dragon la ramène pour nous pourrir la vie."

Peur? Bien sûr que non. Jamais la louve mature ne dirait cela, c'était plus une certaine réserve quand à la créature, ils étaient bien incapables de savoir ce qui adviendrait maintenant. Tout ce que Swift' espérait c'était que sa famille puisse être hors de danger. Mais là elle se demandait aussi qu'elle goût pouvait bien avoir la viande dragon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: EVENT : Les légendes de notre enfance   Mar 4 Fév - 15:43

Xiii
Recruteur
Recruteur
avatar

Inscription : 22/09/2006
Messages : 16795
Age : 22
PUF : Réré

Rang : Gardienne

Combats
Expérience:
89/250  (89/250)
Points de Vie:
100/100  (100/100)

    Une journée comme les autres. Enfin c'était ce que Grace pensait. Mais finalement, à la nuit tombée, lorsqu'elle tentait de dormir, quelque chose semblait s'être réveillé. La louve obscure le sentait, au fond d'elle. C'est alors que la Terre se mit à trembler, et que c'est toute affolée qu'elle partit à vive allure vers la source de cet événement pas si commun. Tout semblait se passer au Volcan, et c'est ainsi qu'elle réussit à suivre certains de ses congénères qui assistèrent à la même chose qu'elle. Une forme massive venait de sortir du volcan. Cette forme se déploya et Grace comprit enfin. Un dragon. Enorme. Qu'est ce qu'il foutait là ? Grace avait eu une vie tranquille avant que ce gros monstre arrive. Mais qu'allait-il advenir des loups ? Grace grimaça. Elle entendit une voix qui râlait à propos du dragon, et c'est tout naturellement que Grace répondit :

    « Tss, de toute façon face à nous, le dragon il a aucune chance. On va le bouffer pour demain midi. »

    Dit-elle, un sourire en coin. Elle était un peu trop confiante, cette belle Grace. D'ailleurs, la femelle n'avait même pas remarqué la présence de lumineux. Encore un peu sous le choc de la scène. Il était vrai que le dragon était impressionnant mais... La quantité joue aussi. Un dragon face à une centaine de loups, il n'avait aucune chance. Sauf s'il se mettait à cracher du feu partout et qu'il cramait donc tout sur son passage. Grace déglutit à cette pensée. Valait mieux penser que le dragon était incapable plutôt que de le penser surpuissant... C'était plus optimiste.


    Xiii était près de la frontière entre les obscurs et les lumineux lorsqu'elle ressentit quelques secousses. Curieuse, la femelle regarda autour d'elle, se demandant bien ce qu'il pouvait se passer. Elle vit quelques silhouettes de loup courir vers les terres obscures et lui suivit donc avec rapidité. Elle finit par voir que tout le monde sentait cette secousse. C'était incroyable. Xiii se sentait vraiment minuscule quand la Terre faisait des siennes. Mais que c'était-il vraiment passé ? Les loups semblaient accourir vers le Volcan. C'est rassurée que Xiii s'engouffra plus loin dans les terres obscures, puisqu'elle était accompagnée des autres loups lumineux.
    Elle assista à la sortie d'un dragon. Ou à la naissance. De plus, ce dragon était gigantesque. Ebahie, Xiii ne pouvait rien dire. Son coeur battait à 100 km/h et ne semblait plus vouloir se calmer. Elle était tétanisée, apeurée.... Que devait-elle faire ? Certains loups semblaient pas plus choqués que ça... Mais Xiii, elle, était choquée. Issun ne disait rien, non plus.
    Elle commença à fuir, se retrouvant aux côtés de Yellow et le suivit. Elle lui demanda, d'une voix complètement... Décomposée.

    « Tu... Tu... Tu as vu ça ? Qu'est ce qu'on va faire ?! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reglissekyo.deviantart.com/
MessageSujet: Re: EVENT : Les légendes de notre enfance   Mar 4 Fév - 21:44

Gohts
Exclus
Exclus
avatar

Inscription : 22/12/2010
Messages : 1965
Age : 23
PUF : Strife, Strifouille, gify

Rang : Gohts : Exclus / Sylag : Combattant lumineux

Combats
Expérience:
20/250  (20/250)
Points de Vie:
100/100  (100/100)

    Un grondement sourd retenti aux frontières de sa conscience. Il n'était pas rare que des sons lui parviennent. Une tempête soufflant, la foudre s'abattant ou simplement des animaux moins silencieux que les autres passants par là. Simplement, dans son état proche du sommeil des vivant, il n'y prêtait pas attention. Et pourtant ce grondement avait éveillé en lui quelque chose qu'il n'avait pas ressenti depuis … à vrai dire, il était incapable de le dire. Il avait perdu toutes notions de durée en s'enfonçant de lui même dans cet état d'à demi-inconscience. Combien de temps s'était-il écoulé depuis la dernière fois qu'il avait gardé les yeux ouverts ? La question était là, trottant dans son esprit, prête à en engendrer d'autres. Voulait-il y répondre ? Ne serait-il pas mieux de laisser le temps l'emporter, de ne pas rouvrir les yeux … pour des années, des siècles ou plus afin de l'éviter ? Mais éviter quoi ? Que cherchait-il à fuir en agissant ainsi ? La réponse, il la connaissait, il l'avait connu dans le passé. Elle lui revint en mémoire. La folie. Une folie l'empêchant de garder la maîtrise de ses actes. Elle était la cause de son état de pseudo-sommeil. Il ne tenait pas à y sombrer et après avoir assouvi sa vengeance, elle s'était faite de plus en plus présente, de plus en plus oppressante. Face à cette menace qui était la seule chose pouvant encore le détruire, il avait du réagir, ralentir son avancée, retarder l'inévitable.

    Un autre grondement retentit, plus puissant, venant de la même direction. C'était lui l'origine de tout cela, lui l'instigateur du tourment qui l'accablait à nouveau. Mais son instinct lui disait de ne pas l'ignorer, de ne pas ressombrer dans l'oubli le plus total, de ne pas se laisser une fois de plus emporter par le flux de la durée. Que ce n'était pas la solution. C'est ce sentiment qui lui fit ouvrir les paupières et dévoiler ses yeux émeraudes. Tout était blanc. D'abord à cause de la lumière qu'il devait apercevoir pour la première fois depuis bien longtemps, puis à cause du manteau de neige qui recouvrait les terres Awiennes. Son enveloppe était restait là où il l'avait abandonné, au sol, au pied d'un arbre. Immatérielle, elle aurait tout aussi bien pu s'enfoncer vers le centre de la terre l'obligeant à errer en ligne droite pour refaire surface. Ou bien s'envoler vers les étoiles  … Il n'en était rien. Elle était là, recouverte en partie de neige qui lui passait au travers. L'hivers ! Ce n'est qu'à ce moment qu'il se rendit compte du temps qu'il avait passé à cesser de penser. À coté de lui, l'arbre ne semblait pas avoir poussé, du moins pas de manière significative. Il n'y avait pas de nouvelles pousses autour de lui. Cela faisait donc moins d'un printemps. Une demi-douzaine de lune environ. Tant de temps était passé et si peu à la fois.

    Nouveau grondement, toujours plus puissant. Il se tourna vers le volcan. Le bruit venait de là. Pas étonnant mais tout de même étrange. Avait-il déjà fait un tel vacarme ? Peut-être, avant qu'il ne vienne au monde, qu'il ne meurt et revienne hanter ces terres. Il s'envola, laissant la neige intacte à l'endroit où il s'était tenu. Nul ne saurait dire qu'un fantôme avait dormi là pendant deux saisons. Il ne mit pas longtemps à arriver à destination et pu remarquer que la faune s'enfuyait aussi vite qu'elle le pouvait, tenaillait par une peur qu'il ne compris pas. Certaines bêtes semblaient douées d'un instinct très développé pour la survie, mais là n'était pas le sujet. Le spectre, suivi de près par sa brume était curieux de comprendre ce qui se passait. Ha la curiosité. C'était elle qui le maintiendrait à l'écart de la folie, elle qu'il devait nourrir et non se laisser aller à ne plus être. Maintenant qu'il était à nouveau éveillé, il s'en rendait compte. Mais peut-être qu'un jour viendrait où il serait forcé de s'isoler en attendant de pouvoir faire face à des choses nouvelles. Mais pas aujourd'hui. Aujourd'hui, il était bien partant pour la visite d'un volcan. Cette idée lui sortie rapidement de la tête. Il n'en avait plus besoin, il savait désormais ce qui était à l'origine de ce raffut.

    Le rugissement fut colossal. Au moins autant que la créature qui sorti du cracheur de flamme et de fumée. Immense, écailleux et selon la définition de beaucoup, terrifiant. Tout droit sorti des anciens contes qui cherchaient à faire passer leur existence pour une fantaisie, le dragon s'envola en déployant ses ailes dont chacune d'elles pouvait à elle seule assombrir une belle clairière. Son apparition venait à elle seule de changer beaucoup de choses. Ses actes auraient le même effet sur les lupins qui le regardaient avec pour la plupart un air effrayé. Oui, l'avenir sentait le changement, et cela, le fantôme pouvait le sentir. Souriant, il s'approcha plus prêt. Cette créature allait très certainement engendrer tout un tas de péripéties et il ne tenait pas à en louper une seule.



    Plus bas, au pied du volcan, un autre loup souriait. Cornu et toujours entouré de ses éclairs, il venait de trouver un super compagnon de jeu. Il fallait qu'il parle à cette créature imaginaire, s'assurer qu'elle était bien réelle, et jouer avec elle. Sylag était aux anges de voir que toutes les histoires qu'on racontait aux loupiot puissent être vraies. Lui, n'avait tout simplement pas conscience du danger qui se profilait à l'horizon ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: EVENT : Les légendes de notre enfance   Mar 25 Fév - 17:18

Achernar
Traqueur
Traqueur
avatar

Inscription : 25/07/2009
Messages : 1636
Age : 25
PUF : Mitsuba Shinsen

Rang : Archy : Gardien // Eva : Exclus

Combats
Expérience:
7/250  (7/250)
Points de Vie:
70/100  (70/100)

Les légendes de notre enfance


S'effondrer comme une mer** devant les légendes de son enfance...


Par une très froide matinée d'une hiver qui semblait refuser de laisser place au printemps, un grand loup blanc avec une crinière noire rouge et jaune avait décider d'aller se réchauffer près du Volcan en fusion. Bien que c'était un territoire ennemi, il n'en avait pas grand chose à faire. Il se savait en mesure de se défendre face à un ennemi. Et donner une correction à un obscur lui procurerait le plus grand plaisir. Jamais il ne le laisserais guider par la rage, la haine ou la colère, et il ne courrait pas impérativement après les obscurs pour tous les décimer. Non, bien sur, mais s'il en croisait un assez fou pour se mesuré à un mastodonte comme lui, il ne se privait pas de lui apprendre qu'on est pas toujours le plus fort parce qu'on est le gros méchant pas beau. De plus, au volcan, au moins, il faisait chaud et malgré son épaisse musculature, il lui arrivait d'avoir froid, surtout ce matin. Il faisait vraiment froid, pour dire que l'hiver était censé se terminé dans peu de temps... Mais celui-ci n'avait, apparemment, pas envie de laisser sa place cette année, pour les plus grandes interrogations des animaux qui peuplaient Another World.

Il aurait pu y aller en volant, mes ses ailes étaient trop fines et n'avaient pas la protection des plumes comme pour d'autres loups. Pour les tenir au chaud. Il faisait donc trop froid, il n'avait aucune envie de se retrouver avec les ailes gelées à plus de vingts mètres du sol et de tomber en chute libre, incapable de voler.... Il avait donc décider d'y aller à pied, et il s'était levé tôt pour y arriver avant le soir. Il avait marché des heures durant, pour traverser le territoire lumineux dans presque sa totalité, jusqu'au pont du danger. Il avait croisé un troupeau de daims et avait décider que la nourriture se faisait trop rare pour cracher dessus quand elle vous tombait presque dessus. Alors il prit le temps de chasser le plus faible de la horde et le mangea ensuite. Comme à son habitude, il laissa ses restes pour les plus faibles, qui ne parviendraient pas à chasser des proies si grosses, seuls. Puis il reprit sa route, d'un pas sur et affirmé. Il arriva enfin au point du danger, et déjà, il sentait la chaleur du volcan lui arriver à la face. Il décida qu'il n'avait pas ni l'envie, ni le temps de faire un détour par les terres obscures pour descendre là en bas. Il déploya ses ailes qui sortirent de son corps par ce qui semblaient n'être que deux cicatrices sur chacune de ses épaules et prit son envol.

Le vol fut de courte durée, juste le temps de s'envoler depuis la falaise du coté lumineux et descendre en piqué vers le sol du Volcan. Au dernier moment, il rouvrit ses ailes ce qui freina brusquement sa chute et atterrit doucement sur le sol agréablement chaud. Mais il s'était à peine posé que la terre se mit à trembler sous ses pattes. Il resta bien campé sur ses quatre membres et regarda le Volcan pour s'assuré qu'il n'entrait pas en éruption. Il ne semblait pas plus en éruptions qu'à son habitude, de la fumée s'échappait de son cratère, mais sans plus. Pourtant les vibrations étaient de plus en plus fortes, bientôt, Nat sentit ses pattes trembler en réponse des mouvements du sol, pour qu'il puisse rester debout. Puis, après ce qui sembla une attente interminable, un "CRAC" sonore retentit dans toute la vallée que formait le volcan entre les deux falaises qui séparaient les territoires des deux meutes. On aurait pu croire facilement que la montagne de lave était sur le point de s'effondrer avec un bruit pareil, mais non, elle était là, toujours debout, intacte. La seule différence c'est qu'il crachait de plus en plus de fumée. Et celle-ci était de plus en plus épaisse et noire. Les tremblements de la terre s'intensifiait encore et Natawel décida finalement qu'il serait temps de se mettre un peu plus loin en cas d’éjection de projectile de la part de la montagne fumante. Il prit son envol, mais resta très bas. Ses pattes traînaient presque sur le sol, pendant qu'il battait des ailes pour gagner le plus de vitesse possible. Enfin, il pu voir la neige souillée de la suie que la fumée s'échappant du Volcan déposait. Il continua jusqu'à atteindre la neige parfaitement blanche et pure et se posa, se retournant pour contempler le spectacle qui se déroulait. Une louve se trouvait non loin de lui en train de galoper pour rejoindre, comme lui, la neige pure. En cas d'éruption et de coulée de lave, il se jura de s'envoler avec elle, quelque soit sa meute. Personne ne méritait de mourir calciner vivant par de la lave en fusion.

Soudain une détonation à s'en crever les tympans retentit dans la vallée et les tremblements du sol firent comme une embardée provoquant un brusque choc. La louve de couleur crème perdit l'équilibre et se retrouva le museau dans la neige. Elle se releva et se tourna vers le Volcan. Rassuré sur la santé de la louve, il dirigea, lui aussi, son regard vers le cratère. Jamais il n'aurait cru voir une telle chose. Doucement mais sûrement, une chose sortait du Volcan, et Natawel refusait d'y croire, quelque part, même si ça se déroulait sous ses yeux... Un dragon sortit du volcan. Lui qui n'avait jamais cru aux légendes que lui racontaient les grands lorsqu'il n'était encore qu'un louveteau, il n'avait alors plus le choix... Pour la première fois depuis longtemps, le masque d'assurance tranquille qu'il se plaisait à garder sembla fondre comme neige au soleil pour afficher une expression de terreur pure. Un dragon venait de sortir du Volcan. Lui, qui, jusqu'alors était l'une des plus grandes bêtes d'Another World venait de voir sortir de ce Volcan un monstre qui faisait au moins vingt fois sa taille. Personne ne serait de taille à se défendre contre un monstre pareil s'il se décidait à attaquer...

Le dragon rugit de toute sa puissance et Natawel sembla sentir tous ses organes répondre à ce rugissement si puissant. Puis le monstre s'éleva dans les airs, fit demi-tour et s'envola en direction du désert de Koléan. Il était tellement énorme que Natawel dû attendre un long moment avant de ne plus le distinguer du tout dans le paysage... Pour la première fois depuis de nombreuses années, les pattes du mastodonte refusèrent de le soutenir plus longtemps et elles lâchèrent, le laissant s'effondrer dans la neige comme une mer**, si j'ose dire, tremblant de tous ses membres...


Fiche par Vivaraise ©.




Les légendes de notre enfance


Par Lupus tout puissant, elles sont donc vraies ?!

Depuis quelques temps, la vie sur Another World paraissait comme arrêtée, à certains endroits même, inexistante. Cet hiver était plus froid que jamais et en plus, il ne semblait plus vouloir s'arrêter pour laisser place au printemps. Les animaux se cachaient un peu partout pour échapper au froid ce qui rendait la chasse des prédateurs comme les loups de plus en plus dure. Les proies les plus facile a atteindre restaient encore les daims et les cerfs qui ne faisaient que se cacher au milieu de la forêt pour tenter d'échapper un peu au vent, stopper par les arbres. Mais pas n'importe quels loups étaient capables de chasser un cerf ou un daim seul. Bien sur. un loup de la carrure d'Archy oui, ce n'était pas un problème du tout, mais une louve comme Rain, jamais elle ne pourrait chasser un daim seule...

Contrairement à tous les matins, le loup immense avait rompu sa routine... Oui, il n'avait pas manquer de voir le dragon sortir du volcan. Il ne se retrouvait pas sur place même, vu que c'était une terre obscure, mais il était dans le désert du Koléan. Oui, cela faisait deux jours qu'il s'y trouvait. Le sable lui brûlait les coussinets, mais il s'en fichait pas mal, comme de presque tout d'ailleurs... Il cherchais l'oasis, selon ses calculs, elle devraient apparaître dans peu de temps. Pour une fois qu'il avait eu envie de quelque chose il avait décider de combler cette envie. Il s'était donc dirigé vers le Koléan et s'y brûlait les coussinets. Soudain, il avait entendu des bruits monstrueux en provenance du volcan en fusion, lui semblait-il... Il avait donc dirigé ses pas vers les limites du Koléan les plus proches du Volcan en fusion. Et il avait vu une immense créatures à la forme bizarre avec des ailes ressemblant à des ailes de chauves-souris, mais la bête était tellement plus énorme et effrayante... Il l'avait vue sortir du volcan et s'envoler vers le Koléan. La bête était passée juste au dessus du grand loup musclé qui avait l'air d'un louveteau à ce moment précis. Il n'avait plus tremblé de peur de telle sorte depuis qu'il était louveteau...


    —"Par Lupus tout puissant, alors ils existent ?! Mais pourquoi reviennent-ils, nous bouffer ou faire la paix ?"


Il avait mit un moment à arrêter de trembler de peur et à parvenir à faire revenir à la normale les battements de son coeur énorme. Les légendes qu'on lui avaient comptées lorsqu'il était petit et qu'il avait racontées à son fils étaient donc réelles... Incroyable. Et en plus les dragons avaient décider de revenir sur AW, super... Revenir oui, car selon les légendes, ils étaient déjà là, à cohabiter avec les loups des centaines d'années auparavant et avaient subitement disparut... Personne ne savait ni comment, ni pourquoi... Une fois remis du choc, Archy avait reprit sa marche, tout en réfléchissant à tout cela. Pour une fois depuis trois étés, il ne marchait pas en pensant à la mort de son fils. Bon il marchait toujours avec presque aucun but, mais au moins, il pensait à ce dragon qu'il avait vu.



>CODAGE by Liliebia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mitsubashinsen.deviantart.com/
MessageSujet: Re: EVENT : Les légendes de notre enfance   Dim 2 Mar - 22:54

Shy
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue
avatar

Inscription : 24/08/2011
Messages : 389
Age : 17
PUF : Silva

Rang : Guetteuse

Combats
Expérience:
0/0  (0/0)
Points de Vie:
100/100  (100/100)


    Je marchais mécaniquement, dans le décor monotone des plaines enneigées d'Another World qui s'étendait au delà de l'horizon. Le ciel gris était d'une pâleur maladive et la neige poudreuse qui tapissait les lieux taisait jusqu'au bruissement de mes pas. Tout était morne et muet autour de moi. Il faisait si froid que je ne pouvais songer à faire une pause. Si je m'étais arrêtée, j'aurais gelé sur place. Je ne savais même plus où je me trouvais. Peut être la Plaine des Souvenirs. Par moment, une bourrasque m'envoyait au visage des cristaux de neige. Je fermais les yeux et reprenais ma route.
    Cet hiver était particulièrement glacial, je doutais d'avoir jamais vécu un froid pareil. Mais en cette journée maussade, le calme environnant m'inquiétait. Ce n'était pas le mutisme feutré des créatures qui menaient le discret combat pour la vie. Même si je m'arrêtais, retenant mon souffle et tendant l'oreille, je n'entendais rien d'autre que l'infime murmure du vent. Et parfois, c'était un silence profond qui enveloppait les terres. Comme si tout était mort.
    Tout n'était pas mort, pourtant. J'étais là. Moi, la frêle Shy, loin d'être la plus résistante des louves de ma meute, et a fortiori de tous les loups d'Another World, j'étais là et je continuais d'avancer. Ma raison m'assurait qu'il y avait sans doute quantité de vivants autour de moi, qu'ils se cachaient toujours après tout, et que l'hiver passait tout sous silence.

    Je m'arrêtais pour humer l'air machinalement. Après des jours sans discerner d'autre effluve que la mienne propre, je fus surprise de sentir une odeur de soufre. Je regardais autour de moi; au loin, à quelques centaines de mètres, se dressait un mont sombre d'où s'échappaient des volutes de fumée noire. J'étais donc près du Volcan! Et par conséquent, en territoire obscur... Ce n'était pas une glorieuse idée de se tenir là, seule et à découvert. Je n'avais aucune intention de rebrousser chemin, mais soudain, le sol se mit à vibrer. Je me sentis incapable de bouger, mes membres étaient tétanisés. Une puissante secousse agita la terre, accompagnée d'un rugissement sourd, comme si elle s'apprêtait à s'ouvrir et dévorer Another World.
    Le grondement s'amplifia, tout comme le tremblement du monde autour de moi, et se changea en un hurlement bestial et furieux qui semblait s'échapper des entrailles de la terre et se dérouler sur les terres d'AW, s'immisçant jusque dans les coeurs de chaque âme qu'il croiserait. Je tournai la tête vers le Volcan. Je pouvais percevoir des silhouettes canines, de toutes les tailles et toutes les couleurs, qui entouraient la montagne fumante. Il se passait quelque chose - et c'était loin d'être normal.
    Je détendis mes muscles et filais vers la montagne, de toute la vitesse de mes fines pattes bleutées qui s'enfonçaient dans la neige molle, glissaient sur des plaques de givre, sans faillir à leur course.
    Je pouvais voir tous ces loups aux regards changeants selon les âmes, tournés vers le Volcan.
    J'avais la sensation que ce qui se situait en son sommet était la réponse à mes questions. Mais je sentais aussi que la réponse était plus effrayante que je ne le croyais.
    Levant doucement les yeux vers le sommet du Volcan, je crus que mon coeur allait s'arrêter. Une bête immense, infernale, se glissait lentement hors du cratère béant. Son long cou ondulait entre les volutes de fumée qu'elle dissipait en battant ses vastes ailes décharnées, couvertes d'écailles sombres, tandis que sa queue couverte d'épines battait férocement les flancs rocheux de la montagne.

    Impossible. C'était tout bonnement impossible. Sur Another World vivaient des loups, des daims, des poissons, des renards, des félidés, des oiseaux, des insectes, et une ribambelle d'autres créatures, mais pas de gigantesques chimères reptiliennes, de...
    Je battis des paupières, l'esprit assailli par les vagues souvenirs d'histoires racontées les soirs dans une tiède tanière, entendues au détour d'une promenade...Un dragon. La bête perchée au sommet du Volcan était un dragon.
    Ce n'était ni une idée, ni une illusion, c'était un être vivant, colossal, qui existait et jaugeait d'un immense oeil dont la pupille n'était qu'une fente, les vastes terres qui s'étendaient a ses pieds.
    Je n'avais pas l'impression de comprendre la gravité de la situation. J'aurais du déguerpir, chercher une cachette, être clouée sur place, m'effondrer, mais je restais debout, incrédule, noyée par un flot de pensées, d'interrogations, de souvenirs.
    Un dragon était un animal, tout comme nous, pourquoi en aurait-on si peur? Je voyais les loups, autour de moi, pétrifiés sur place, comme si le temps s'était arrêté. Était-ce si terrible?
    Je ne savais rien des dragons, si ce n'était qu'ils avaient longtemps cohabité avec les loups, et que mille légendes avaient été imaginées par les habitants d'Another World après la disparition des titanesques reptiles. C'était loin de m'être suffisant pour considérer la bête comme une menace.Un nouveau rugissement me déchira les tympans. Levant les yeux, je vis un spectacle d'une monstrueuse beauté.En une dernière et violente secousse, la créature pris son envol avec légèreté. C'était un vol terrifiant par son élégance et son absurdité qui nous plongea tous dans une ombre mouvante et sournoise comme celle d'une nuit sombre qui ne présageait pas de matin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: EVENT : Les légendes de notre enfance   Lun 31 Mar - 5:17

Keii
Exécuteur
Exécuteur
avatar

Inscription : 14/03/2014
Messages : 65
Age : 19
PUF : BeenToHell\BlackRose ou Satanic

Rang : A définir

Combats
Expérience:
0/0  (0/0)
Points de Vie:
100/100  (100/100)

Keii était partie très tôt ce matin là, lune brillait encore bien haut dans le ciel cachée par quelques nuages d'apparence curieuse. Keii ne fit pas trop attention à ces dernier. Elle préférait de loin se chercher une proie à achever plutôt que de regarder les nuages voler au dessus de sa tête; comme s'ils allaient changer quoi que ce soit à sa vie, ces nuages! Elle ne comprenait pas non plus ces loups disant être en contact avec la nature, tous des fous selon elle. Mais comprenez la, vous devez avouer que lorsqu'un loup dit avoir entendu parler un arbre ou une fleur... Il doit s'être cogné la tête et pas à peu près! À moins que ça ne soit Keii qui lui ai cogné...

La jeune louve albinos marchait dans la neige encore fraîche. Une odeur vint attirer son attention. Un odeur qui lui était à ce jour inconnue, un mélange de viande et de feu. Noter jeune louve voulait savoir ce dont il s'agissait! Elle décida donc de s'approcher.

Derrière une petite colline sur lesquels s'étaient niché quelques arbres à l'épais feuillage, Keii pouvait entrapercevoir quelques flammes. « Des flammes? » Pensa-t-elle. « Ce serait donc un loup capable de contrôler le feu... Allons voir si je peux lui chopper sa proie! »

Alors que la jeune aux yeux de sang s'approchait, une masse gigantesque passa à quelques mètres devant elle sans la remarquer. « Mais c'est quoi ça?? » Se demanda Keii, sous le choc. Elle eut un moment de recule quand elle vu que la gigantesque masse pouvait voler. Cette créature était dotée d'ailes, elle pouvais voler à une altitude à laquelle Keii n'avait jamais vu un loup aller. C'était bien trop grand pour être un loup!

-Étonnant n'est-ce pas?

Une voix derrière Keii la fut sursauter. Keii n'est pas nerveuse, mais toute son attention était portée sur cette étrange créature. Désormais, elle ferait plus attention à ne pas se laisser distraire. Elle regarda dans la direction d'où provenais la voix; il s'agissait d'un vieux loup brun, probablement un aîné ayant prit sa "retraite" depuis bien des années.

-Qui êtes vous? Grogna la jeune louve, mécontente de s'être fait dérangée.

-Ça n'a pas d'importance, je vais me contenter de te dire ce qu'il est. Keii regarda le vieillard, un mélange d'impatience, de curiosité et de mécontentement baignait dans son regard rouge rubis. Cet être est un dragon, cela fait bien longtemps que nous n'en avons pas vu. Si j'étais toi, je resterais loin de ces créatures. Qui sait ce qu'elles peuvent nous faire?

Les yeux tournés vers la lune devant laquelle dansait la créature, Keii demanda au vieillard plus d'informations sur ces créatures, leur histoire, la raison de leur départ et revenue. Mais trop tard, le vieux loup était déjà partis. Keii se contenta alors de jeter un dernier regard sur le reptile volant avant de se retourner et de repartir dans son nid douillet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: EVENT : Les légendes de notre enfance   Mer 9 Avr - 12:37

Bone
Combattant
Combattant
avatar

Inscription : 20/03/2008
Messages : 6352
Age : 25
PUF : Sylthasion ( Michi ou Mint ici x3 )

Rang : Bone : Combattant // Forgery : Guetteur

Combats
Expérience:
50/250  (50/250)
Points de Vie:
55/100  (55/100)

Passer d'un extrême à un autre... C'était une chose si facile, et puis maintenant qu'il était totalement dépossédé de ses anciennes limites territoriales, Michiru ne voyait pas pourquoi il s'empêcherait de vagabonder. Il n'avait jamais respecté autre-chose que lui-même, en dehors de sa famille bien sûr, et ce n'était pas aujourd'hui que ça changerait.
Ainsi donc, le jeune mâle aventureux et désireux d'explorer de nouveaux horizons se risqua sur son ancien territoire. Les terres des Ombres, ces terres qui furent jadis son foyer.

Depuis qu'il avait été chassé de la meute par l'alpha Yuishi et réduit au rang de rebut, de banni ou d'indésirable plutôt, il avait un regard de plus en plus objectif sur ce qui se tramait tout autour de lui. La stupidité des conflits inter-meutes, par exemple. Se foutre sur la gueule à cause d'un bout de carcasse au nom d'un groupe de péquenauds, même plus d'un clan ! Alors qu'il serait tellement plus simple de vivre comme avant... Quand chacun vivait pour sa tronche, quand chacun se battait pour sa propre survie, quand tous se valaient... Avant qu'ils décident tous d'établir un système hiérarchique tout plein de lèches-pattes prêts à ramper si leur "chef" le leur ordonnait. C'était... écœurant. Ingénieux pour la survie de l'espèce, mais écœurant.

- "Tsk. Bande de cons..."

Alors qu'il se livrait à ses réflexions en foulant de ses pas le sol chaud de la zone entourant le volcan, de légers tremblements sismiques lui remontèrent dans le corps en passant par l'intermédiaire de ses pattes. Un faible frisson se manifesta au niveau de son dos.

Le volcan en fusion était un lieu très propice à ce genre de phénomène, rien d'inhabituel.
Néanmoins le loup bleu sentit que la température ambiante semblait être bien supérieure à l'ordinaire, comme si l'air lourd s’apprêtait d'un moment à un autre à cuir pour ensuite entrer en ébullition. L'odeur de souffre mêlée à la cendre semblait elle aussi plus épaisse, plus agressive, plus... toxique.
Une nouvelle secousse eut lieu, cette fois-ci plus violente que la précédente et le mâle en perdit l'équilibre.
Il eut un hoquet de surprise et se stabilisa.

Une éruption était peut-être imminente et plus les minutes passaient et plus l'atmosphère elle-même avait l'air de se tordre et de s’alourdir, Michiru jugea bon de ne pas s'éterniser ici. Il fit demi-tour et entreprit de s'en aller quand un craquement terrible secoua la terre une nouvelle fois dans un vacarme énonciateur de fin du monde, cette fois-ci le loup bleu vacilla sur ses pattes et ne parvint pas à rester debout.

Qu'est-ce que tout cela signifiait ? La terre, elle hurlait.

Le son déchirant provenant des entrailles mêmes du sol était tel que même l'impassible exclu qu'était Michiru resta gueule bée. Il se releva doucement et un horrible sentiment d'insécurité commença à lui faire de l'ombre, il y avait un malaise. Un gros malaise.

Michiru fit brusquement volte-face et ce qu'il vit lui coupa littéralement le souffle. Les yeux écarquillés, il contemplait avec terreur et fascination la gigantesque masse sombre et luisante qui prenait naissance dans la gueule en éruption du volcan. La masse déploya une première aile, une aile à l'envergure inégalable même par un Storm Wolf ! C'était bien plus grand et bien plus imposant que tout ce que le loup avait pu imaginer. C'était une de ces créatures qui vivaient uniquement dans les légendes que racontaient les vieux fabulistes d'Another World. De ces créatures qui n'existaient que par le biais de souvenirs incertains contés de générations en générations par les anciens...

Des dragons.
Impossible.

Il se ressaisit et il eut le sentiment plus que certain qu'il ne devait absolument pas rester ici, qu'il devait partir loin et assez vite. Son attention se reporta enfin sur autre chose que sur la créature, les grondements de cette dernière hérissaient l'échine du loup solitaire. Il y avait d'autres loups, il y avait tout plein d'autres êtres vivants et tous étaient en panique... Sauf quelques fortes têtes, naturellement. Le tempérament du loup des neiges lui ordonna de garder son sang-froid et de garder son calme. Ce qui était là était là, paniquer ne résoudrait sûrement pas le problème. Quelle bande de crétins.

Malgré tout il ne demanda pas son reste, lorsque le monstrueux reptile prit son envole, Michiru fit demi-tour et se dirigea calmement vers l'Orhade ; son domaine, son élément et pour l'heure l'endroit qui lui paraissait le plus sûr. Il n'y avait rien dans ce désert de glace, rien mis à part la mort et la désolation.

Le spectacle était terminé.

- "Eh ben, on est pas dans la mer**..."
Ajouta-t-il pour lui-même avec un vague sourire amusé mêlé d'un soupçon de lassitude.

Comme si les choses n'étaient pas assez pénibles comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Nathventis.deviantart.com
MessageSujet: Re: EVENT : Les légendes de notre enfance   Sam 20 Fév - 16:56

Nightrun
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue
avatar

Inscription : 19/02/2016
Messages : 42
Age : 19
PUF : ErzaW

Rang : Traqueuse

Combats
Expérience:
0/0  (0/0)
Points de Vie:
100/100  (100/100)

Je marche depuis longtemps et je ne sait pas vraiment ou je suis... Ça fait tellement longtemps que je suis pas sortie de ma tanière. Je me cachais du froid et surtout... je réfléchissait a ce que j'allais faire. Je fait partie du Clan des Lumineux mais j'ai pas vraiment l'impression que c'est ma famille... une famille...
Rico choisi se moment pour me faire sortir de mon esprit en gazouillant devant moi.

- C'est toi ma famille! dit-je.

Rico voleta joyeusement devant moi et ce posas sur mon dos.

- C'est ça paresseux, lui dit-je en riant.  

Il gazouilla a nouveau dans mais oreille et je rie.
Je recommença a marcher avec une seul idée en tête. Je fait partie du clan Lumineux depuis longtemps pourtant je ne connait pas vraiment les loups de la meute, mais ma vie de recluse est finie. Je veut vivre dans ma meute comme un vrais loup. Je doit laisser le passer derrière moi. Et... peut être que le clan a des renseignement sur mais parent...?
Non! Night' accepte la réalité tu ne connaîtra jamais t'est parent alors accepte.

Un vent froid d'hivers me donna un frison mais une chose m’intercepta. Une odeur de fumer, de cendre...
Je m’élance et cour en suivant l'odeur mais un craquement sonore me fit ralentir. Rico s'envola en paniquant. Je me remit a courir avec un mauvais présentiment. Voila je sort enfin de ma tanière pour retrouver le monde et il faut qui arrive quelque chose comme sa.
J'arrive enfin a un endroit ou je peut voir le volcan...

Un bruit étrange sortie de ma gorge quand je vit la forme noir et gigantesque sortir du volcan. Rico volta rapidement jusqu’à moi et se posât sur mon dos en s’accrochant a mon poils.
Le Dragon prit s'on envole et passa assez proche de moi pour que je le voient dans tout sont ensemble.
Je suis une louve assez courageuse, sportive et plein d'autre qualificative... Mais a ce moment si, je ressent seulement une appréhension mélanger a de la peur...
- Un dragon!??!
Je m'assit en regardent le dragon s'éloigner. Ma respiration n'est pas tout a fait égale mais mon esprit tourne a mille a l'heurs pour me rappeler les légendes sur les dragons. Rico sautille pour se placer entre mais patte. Je ressent sa peur et me couche en le placent entre mais pattes et place mon museaux sur c'est plume. Il se calme peut a peu mais continu de me regarder avec des yeux plein d’inquiétude et de peur.
- Sa va Rico... on va découvrir se qui se passe. T'en fait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nikita357.deviantart.com/
MessageSujet: Re: EVENT : Les légendes de notre enfance   

Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 
EVENT : Les légendes de notre enfance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Notre alimentation
» 'BillClinton,otez-vous de notre soleil'UN TEXTE QUI CHATOUILLE LES PLEURNICHEURS
» Notre Dame de Paris
» event coupe du monde la semaine prochaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Another World :: Zone de l'obscure :: Le Volcan en Fusion-